• A l'éminent guide

    A l'éminent guide </strong />

    Cheikh Al Hadj Abdoul Aziz Dabakh Malick Sy Tidjaniyou</strong /></strong />

    </strong />

      </strong /></strong />

    </strong />

    Des hauteurs étincelantes de ce ciel, semblables à des rayons blanc argenté, des trombes d'eau dévalent les flancs de la montagne et la crue déborde.</strong /></strong />

    Providence qui arrose tout sur son passage, telle est ton œuvre colossale de bien. </strong /></strong />

    Une parcelle de celle ci qui emplit les cœurs jusqu'aux larmes, explose en termes de gratitude et de reconnaissance.</strong /></strong />

    Ces lignes maladroites d'un fils reconnaissant, s'ajouteront humblement à celles des plus belles plumes d'illustres fils de ce pays qui, sur ce thème ont déjà excellé.</strong /></strong />

    </strong />

    Chevalier intrépide des Djihads du sceau des prophètes Rassouloullahi Salallahou Alayhi Wa Salam, Dieu le Tout puissant, dans sa grâce incommensurable, fit de vous le mutant pèlerin, sublime Khoutbouzamane de notre siècle. </strong /></strong /></strong /></strong /></strong />

    De ton glaive sorti victorieux des rudes mêlées, il  fit l'arme du verbe prophétique.
    </strong />Votre main généreusement tendue, finit de tous,  par faire des amis. Palliant toutes les défaillances et abdications d'autorités spirituelles et temporelles, vous avez, quatre vingt treize ans durant, traversé ce siècle, bravant intimidations, écueils et adversité,  pour le triomphe de la religion éternelle dans les cœurs et les comportements, mais aussi,  pour acquérir et nous faire ce legs de haute charge, la sauvegarde du Sénégal.</strong /></strong /></strong /></strong />

    Mission accomplie, sans faute, vous êtes parti vers l'éternelle et sublime destination, Djanatou 'iliyin. </strong /></strong />

    Nous laissant la mémoire de votre œuvre colossale, telle une constellation de balises, une lumière sur le cap de ce navire, le Sénégal qui vogue sur cet océan en furie, tout  de tumulte et d'orage.</strong /></strong />

    De toute gloire, de tout chant, de toute vibration dans ce pays, nul ne peut empêcher qu'un écho intérieur s'élève pour vous rendre hommage. </strong /></strong />

    Quel héritage ! Quelle charge sur nous tous, Sénégalais, gardiens de cet impérieux patrimoine  qu'est la sauvegarde du Sénégal. </strong /></strong />

    Un proverbe bien de chez nous,  d'une façon imagée, parle du dernier détenteur de la seule aiguille de la famille, qu'il a perdue. « Moudié pousso mou rère ».</strong /></strong />

    Prenons garde qu'on ne puisse jamais dire un jour,  cette stabilité, il l'avait bien acquise. Ils l'ont hélas perdue. </strong /></strong />

    </strong />

    Non, ils ne la perdront pas  car,</strong /></strong />

    Sous l'assaut incessant de vos dernières prières, relayées par des mains expertes et engagées,</strong /></strong />

    Les cœurs, au Sud, rendus à la raison, tous en  communion ont fait choir les armes.</strong /></strong />

    De leurs propres mains guerrières, ils ont éteint les feux longtemps entretenus jusque naguère.</strong /></strong />

    Ils veillent à présent sur ces terres de fertilité et d'abondance toutes en semis.</strong /></strong />

    </strong />

    Mais voilà que Satan contrarié, enfourchant zizanie et perfidie brandit encore ses armes destructrices et alors,</strong /></strong />

    Du Balantacounda au Fouta, de Fongolimbi à Alamadi, l'écho de votre voix dans sa résonance unique d'appel à l'union fait vibrer toutes les forces de paix .</strong /></strong />

    De tous bords, des voix se sont élevées, surprenant dans son œuvre, le banni submergé. </strong /></strong />

    Tout accès coupé, feu de paille sous un déluge, sa fumée s'est estompée.</strong /></strong />

    Au demeurant n'est ce pas là un don de Dieu que ce destin de paix ?</strong /></strong />

    Si tant il l'est, le mérite n'en sera légitimé que dans l'effort permanent de tous pour l'essentiel qui nous unit.</strong /></strong />

    </strong /></strong />

    </strong />

    Mouhamad Habib Dieye</strong /></strong />

    </strong /></strong />

    </strong />

     

    </strong />

     

    </strong />

     

    </strong />

     

    </strong />

     

    </strong /></strong />


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :